Imprimer

Alterre accueille deux stagiaires

Cette année, Alterre accueille deux stagiaires, Mathilde Stoltz et Lucas Receveur. Ils intègrent l'équipe pour une période de six mois et mèneront des travaux sur les thèmes des empreintes environnementales et de la comptabilisation du capital naturel.

Élaboration d’indicateurs régionaux d’empreinte environnementale

Bienvenue à Mathilde Stoltz, pour une mission en stage sur l’élaboration d’indicateurs régionaux d’empreinte environnementale de la Bourgogne-Franche-Comté.

L’ORECA fournit déjà un suivi régulier des émissions de gaz à effet de serre qui ont lieu sur le territoire de Bourgogne-Franche-Comté. L’objectif de ce stage est de développer une approche complémentaire qui prenne en compte l’impact environnemental de la consommation des Bourguignons-Franc-Comtois au-delà des limites géographiques régionales, ce qu’on appelle une approche par l’empreinte.

L’empreinte carbone est un calcul des émissions de gaz à effet de serre associées à la consommation au sens large d’un territoire, quelle que soit l’origine géographique de la production des biens et services destinés à satisfaire cette consommation. Cet indicateur est déjà calculé au niveau national par le service statistique du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et constitue un des indicateurs de la stratégie nationale de développement durable. L’empreinte carbone apparaît également dans la Stratégie Nationale Bas carbone (SNBC2) comme un indicateur devant être mis en place pour éclairer les politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les régions et territoires. Il s’agit également d’une méthode appuyée par l’ADEME qui souligne la nécessité de prendre en compte les biens de consommation dans les calculs d’impacts. Le concept d’empreinte reste toutefois encore peu diffusé et calculé à l’échelle des régions françaises.

Des travaux ont été initiés par l’Observatoire de l’environnement de Bretagne (OEB), sur lesquels Alterre pourra s’appuyer dans le cadre du Réseau des agences régionales de l’énergie et de l’environnement (RARE) dont l’agence fait partie.

Responsable de stage : Pascale Reppelin

Comptabilisation territoriale du capital naturel 

Bienvenue à Lucas Receveur, pour une mission en stage sur l’élaboration d'une méthodologie de comptabilisation territoriale du capital naturel.

En 2021, Alterre souhaite poursuivre ses travaux d’exploration et développer ses activités d’appui régionale à l’animation des territoires en transition socio-écologique.

Pour ce faire, l’agence s’est donné pour objectif de mener une étude visant à évaluer la possibilité d’élaborer une méthode de comptabilisation écosystémique du capital naturel à l’échelle régionale et infrarégionale dans le but de mettre en lumière une partie de la richesse des territoires, et d’éclairer les processus de décisions publiques et privées en matière de développement soutenable. Elle souhaite, en outre, au travers de cette étude, mettre en évidence les pistes de valorisation de ce capital pour les territoires de Bourgogne-Franche-Comté au travers, par exemple, des services écosystémiques de séquestration carbone, d’adaptation aux effets du changement climatique, de préservation de la ressource en eau, de préservation de la qualité de l’air et/ou de la production de biomasse matière ou énergie.

Responsable de stage : David Michelin