Imprimer

L'actualité de l'observation sur les déchets

image dechets.jpg

Alterre Bourgogne-Franche-Comté a présenté une méthodologie pour le suivi des déchets d’activités économiques (DAE) produits en Bourgogne-Franche-Comté ainsi que l’état des lieux des filières à Responsabilité élargie des producteurs (REP) en région, le 12 novembre 2020 lors d'un Comité de suivi regroupant les Chambres de commerce et d'industrie, la Chambre des métiers et de l'artisanat, Rudologia, l'ADEME régionale, la DREAL et la Région.

Les déchets d’activités économiques (DAE)

Les déchets d’activités économiques (DAE) sont un gisement peu connu par les acteurs publics de la gestion des déchets car ils font l’objet d’informations dispersées relevant de marchés privés dont les informations sur les tonnages produits restent confidentielles. Face à ces difficultés et disparités, les acteurs concernés ont fait remonter à l’ADEME nationale le besoin de définir une méthode harmonisée d’observation locale des DAE. Une méthodologie, construite avec l’ensemble des observatoires régionaux des déchets, est disponible depuis septembre 2020. Alterre a été sollicitée par la Région pour mettre en place un dispositif de suivi des DAE à l’échelle de la Bourgogne-Franche-Comté en s’appuyant sur cette méthodologie.

État des lieux des filières à Responsabilité élargie des producteurs (REP)

Alterre Bourgogne-Franche-Comté a été également missionnée par la Région pour mettre à jour les données relatives aux filières REP. Dans un objectif de suivi de ces filières à l’échelle régionale, les tonnages collectés par les éco-organismes en 2019 ainsi que les évolutions 2015-2019 ont été présentés au Comité de suivi.

Alterre Bourgogne-Franche-Comté présentera le 17 décembre 2020 ses travaux de l’année 2020 lors de la prochaine Commission consultative, d’élaboration et de suivi du Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD).

 

 Retrouvez l'action d'Alterre et les publications sur le thème des déchets 


Marie-Lise Lagnier, référente thématique déchets

Marie-Lise Lagnier

 

Article rédigé le 19/11/2020 - Alterre