Imprimer

Solutions fondées sur la Nature

Que sont les SFN ?

Les solutions fondées sur la nature (SfN) sont définies comme « les actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés pour relever les défis de société (changement climatique, raréfaction des ressources naturelles, dysfonctionnement des écosystèmes et perturbation des flux de matières et d’énergies, pollutions et santé, accès à la ressource en eau de qualité, sécurité alimentaire) de manière efficace et adaptative, tout en assurant le bien-être humain et en produisant des bénéfices pour la biodiversité ».

Le concept a émergé sous l’impulsion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Les SfN reposent sur la faculté des écosystèmes sains, résilients, fonctionnels et diversifiés, de rendre une multitude de services écosystémiques aux sociétés humaines, et se déclinent en trois types d’actions, qui peuvent être combinées à l’échelle d’un projet de territoire :

  • La préservation d’écosystèmes fonctionnels et en bon état écologique ;
  • L’amélioration de la gestion d’écosystèmes pour une utilisation durable par les activités humaines ;
  • La restauration d’écosystèmes dégradés ou la création d’écosystèmes.

En quoi les SfN sont des solutions pour les territoires ?

© Alterre - Repères n° 79 p. 4

Les SfN sont considérées comme des solutions pouvant permettre d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD), et représentent ainsi une alternative écologiquement soutenable, socialement équitable et économiquement viable, etc. Même si elles n’atteignaient que partiellement l’objectif fixé, elles sont dites « sans regret » car elles n’ont pas d’impact négatif pour les territoires et les activités humaines. Elles apportent par ailleurs, un bénéfice pour la biodiversité en elle-même.
Ces solutions dites « vertes » sont souvent moins coûteuses à long terme que des investissements technologiques ou la construction et l’entretien d’infrastructures dites « grises ».  Elles sont généralement plus intenses en main d’œuvre locale et donc créatrices d’emplois non délocalisables. Elles contribuent par ailleurs à augmenter la capacité de résilience des territoires et permettent aux activités qui en dépendent de mieux s’adapter à un environnement changeant, et notamment aux effets du dérèglement climatique.

Face aux défis de rendre notre modèle de développement plus soutenable et désirable qui deviennent une préoccupation majeure pour les acteurs publics et privés, les SfN apparaissent alors comme des leviers d’action pour favoriser la transition socio-écologique des territoires. Elles présentent en effet, l’avantage de proposer une approche intégrée et globale des objectifs de développement durable, dans la mesure où elles apparaissent plus intenses en capital naturel et humain et à l’inverse plus sobres en capital matériel, que les solutions dites grises.

De nombreux projets de SfN existent déjà, notamment en Bourgogne-Franche-Comté, mais sont trop rarement identifiés et reconnus en tant que tels. Ils méritent d’être plus visibles et pris en exemple ? C’est que nous vous proposons ici.

Carte des SfN mises en œuvre dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Voir la carte en plein écran

Dernière mise à jour le 05.08.2020