Imprimer

Affichage détaillé (Consulter les documents du SIDDE)


Document consultable au service d'information et de documentation d'Alterre
La Bourdonnerie, 2 allée Pierre Lacroute à Dijon, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Contact :

Service d’information et de documentation

03 80 68 44 30

Evaluation socioéconomique des solutions fondées sur la nature

Vignette

BIODIV'2050 n° 17

Auteur(s) : Mission économie de la biodiversité

En ligne, Livre
, CDC Biodiversité, 2020 - 40 p.

Les Solutions fondées sur la Nature, qui se basent sur les fonctionnalités des écosystèmes pour atténuer et s’adapter au changement climatique de façon durable, répondent à une approche intégrée des enjeux globaux. Leurs bénéfices écologiques ne sont plus à démontrer : réhabilitation ou création de nouveaux milieux, fourniture accrue de services écosystémiques, capacité de résilience face aux changements, durabilité sur le long terme... Pourtant, les Solutions fondées sur la Nature peinent à se faire une véritable place dans les projets d’aménagement. De nombreux freins entravent leur déploiement : cadre réglementaire peu adapté à ces solutions, difficulté à appréhender la complexité du vivant, structuration insuffisante du secteur du génie écologique, dichotomie entre la nécessité d’une vision à long terme des projets et la gouvernance politique actuelle. Ce guide vise à démontrer que les Solutions fondées sur la Nature sont vertueuses écologiquement, et qu’il existe de réels avantages économiques sur le long terme (investissements dans l’économie locale, création d’emplois non délocalisables, réduction des coûts...). À travers  trois études de cas (restauration des petits fonds côtiers et repeuplement d’espèces halieutiques, projet de zone humide urbaine et de réintroduction de la biodiversité en ville et restauration d’anciens salins), l’objectif est de convaincre les décideurs et porteurs de projet des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux des Solutions fondées sur la Nature, et les inviter à innover et à s’engager dans ces solutions qui constituent bien des solutions concrètes à des problématiques importantes ».