Imprimer

Affichage détaillé (Ressources)


Vignette

Analyse de la sensibilité du modèle SWAT à la précision des données pédologiques sur deux bassins de Bourgogne : modélisation à partir de la base Donesol

Mémoire de stage. Jérémy Bachmann. Agronomie et Environnement. AgroSup Dijon. Année 2014-2015

2015 - 100 pages

Introduction
Le changement climatique est une réalité qui n’est pas toujours intégrée dans les réflexions locales. Bien que souvent mentionné dans les médias, ce phénomène est souvent méconnu et les acteurs d’un territoire disposent de peu de données à leur échelle. Ceci entraine des différences de point de vue voire le scepticisme de certains vis-à-vis de la réalité du changement climatique dans leur zone. Par conséquent, ces représentations sociales divergentes limitent la mise en place de stratégies d’adaptation. Pour pallier à ce manque d’information sur le sujet, il est nécessaire de construire des connaissances locales précises et d’identifier les leviers d’action possibles. Ce sont les deux axes du projet HYCCARE (HYdrologie, Changement Climatique, Adaptation, Ressource en Eau en Bourgogne). Le premier axe porte notamment sur la modélisation locale du changement climatique et de ses impacts sur la ressource en eau. Le second axe s’oriente vers l’action collective afin de trouver les adaptations possibles sur un territoire donné. Ces réflexions ont été portées sur une douzaine de bassins versants de Bourgogne.

Pour répondre à ces objectifs, il faut impliquer un grand nombre de partenaires, des chercheurs aux acteurs locaux. C’est Alterre Bourgogne (Agence de l'environnement et du développement soutenable) qui a été choisie pour coordonner ce projet.

L’axe 1 implique l’évaluation de la disponibilité en eau des sols dans le futur. Pour cela, il s’agit de modéliser l’évolution du remplissage de la réserve utile des sols et, plus globalement, l’évolution de la ressource en eau à l’échelle de tout un bassin versant.

Cet intérêt particulier porté sur les sols devrait permettre de quantifier et cartographier l’évolution du bilan hydrique et d’identifier les zones les plus sensibles aux changements du climat local.

En parallèle de ce projet, Etienne Brulebois réalise une thèse à l’université de Bourgogne encadrée par Philippe Amiotte-Suchet dont le titre est « Impact du changement climatique sur la ressource en eau en Bourgogne : aspects qualitatifs et quantitatifs ».

Documents liés

Mémoire de stage de Jérémie Bachmann (2,8 Mo)

Filtres

Publication Alterre :

Thème(s) :

Action(s) partenariale(s) :