Imprimer

Affichage détaillé (Ressources)


Contribution à la lutte contre l'effet de serre. Stocker du carbone dans les sols agricoles de France?

Expertise scientifique collective

2002 - 332 pages

Ce document est un rapport d'expertise réalisé par l'Inra à la demande du ministère de l'Écologie et du Développement durable dans le cadre d'une expertise scientifique collective, réalisée par un collectif d'experts, constitué de chercheurs spécialisés en sciences du sol, agronomie, bioclimatologie et économie publique appliquée à l'agriculture, de l'Inra et d'autres établissements, français et étrangers. Le rapport a pour objet d’estimer les capacités d’accumulation du carbone organique par les sols agricoles en France et leurs dynamiques temporelle. Les questions qui ont été posées aux experts sont : peut-on, en France, par des actions visant spécifiquement à augmenter l'accumulation du carbone organique dans les sols, contribuer à réduire l'effet de serre ? Comment de telles actions pourraient-elles satisfaire aux conditions d'observance du protocole de Kyoto ? Quels outils de politique économique seraient efficaces pour promouvoir les changements souhaitables ? Quels sont les besoins en recherches et en références ? La première partie du document introduit la problématique, puis fixe l’ensemble des questions qui seront traitées par la suite. La seconde partie réalise un "état de l’art" des connaissances, des références et des outils disponibles sur le sujet. La troisième partie consiste en une analyse critique des résultats publiés dans la littérature et des chiffres obtenus sur des essais agronomiques réalisés en France ou sous des climats similaires. Cette partie propose des valeurs de stockage unitaire par unité de surface, selon les principaux changements d’occupation du sol ou de pratique agricole envisagés. La 4e partie traite tout d’abord de la faisabilité agronomique des changements permettant un stockage additionnel. Des simulations sont ensuite réalisées afin d’évaluer un potentiel de stockage global sur le territoire français métropolitain. La cinquième partie analyse les outils d’incitation économique qui pourraient être mis en œuvre pour promouvoir ce stockage additionnel.

Filtres

Thème(s) :