Imprimer

Affichage détaillé (Ressources)


Vignette

Gestion différenciée des espaces verts : des économies à moyen terme

Témoignage de Frédéric Augier, chargé d'étude environnement, FREDON

juin 2010

La gestion différenciée est une démarche de développement durable appliquée aux espaces verts. Sa mise en place repose sur une classification appropriée des espaces verts en fonction de leur situation, de leur taille, de leur intérêt écologique, de l’usage et de l’attente sociale qu’ils suscitent. Ces classes permettent de définir des objectifs de gestion pour chaque site, avec une évaluation des moyens nécessaires et disponibles affectés à l’entretien. Ce n’est pas un nouveau mode de gestion. À court terme, la gestion différenciée engendre des coûts spécifiques (formation des agents, temps d’adaptation aux nouvelles techniques…). Mais à long terme, elle permet de réaliser des économies (réduction des fauchages, meilleure répartition des temps de travail, réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, choix de plantes adaptées au milieu et peu consommatrices d’intrants…).

La gestion différenciée repose sur des pratiques existantes, globalement mises en oeuvre dans une optique de développement durable. Elle permet de concilier développement de la biodiversité urbaine, confort paysager, accueil du public et maîtrise des coûts d’entretien des espaces verts, tout en valorisant le savoir-faire et les connaissances des professionnels. La réussite d’une telle opération repose sur une prise de conscience collective et sur un suivi rigoureux. Le changement des habitudes d’entretien et l’intérêt pour la collectivité doivent donc être expliqués à la population par le biais d’actions de communication.

 

(Extrait de Repères n° 54 - La nature urbaine, ressources pour une ville durable)

Filtres

Publication Alterre :

Thème(s) :

Action(s) partenariale(s) :