Imprimer

Affichage détaillé (Ressources)


Vignette

Répondre aux tensions sur l'eau potable

Claire REYMOND-BALANCHE, Adjointe à la transition énergétique et au développement durable à la Ville de Morteau (25)

2020

 

Morteau est alimentée, à la fois, par un forage situé sur son territoire et par un achat d’eau à la commune de Montlebon. Depuis les années 2000, une convention existe entre les deux communes, car Morteau a participé au financement de l’usine d’ultrafiltration de Montlebon. Lors de la sécheresse de 2018, inédite, le Doubs est resté totalement à sec pendant plusieurs mois. Nous avons informé les habitants des arrêtés préfectoraux de sécheresse et des gestes visant à réduire la consommation d’eau. Après quelques semaines, le centre d’ultrafiltration de Montlebon n’a plus permis de fournir des volumes en eau suffisants. Une unité mobile d’ultrafiltration a été installée dans le Doubs, et des livraisons d’eau par camion-citerne ont été organisées depuis le Syndicat du Plateau du Russey. Pendant 10 jours, à raison de 23 rotations par jour, quatre camions ont livré 2 840 m3 d’eau. Ces solutions ont représenté un surcoût d’environ110 000 € pour la Ville. Cette épreuve a mis en évidence la nécessité, pour la commune, de disposer d’une ressource en eau pérenne.


Novembre 2020 - Interview réalisée dans le cadre de Repères n° 80

 

 

Filtres

Publication Alterre :

Thème(s) :