Accueil > Ressources > Indicateurs > Prix moyen de l'eau en Bourgogne

Ressources

Prix moyen de l'eau en Bourgogne

Indicateur Eau

Description

Tendances et analyse

En 2006, le prix moyen de l’eau en Bourgogne a été de 2,95 € /m3, soit une facture annuelle de 354 euros pour une consommation de 120 m3 par an, plaçant la région proche de la moyenne nationale. La facture se répartit presque à parts égales entre l’approvisionnement en eau potable (51 %) et l’assainissement (49 %). Un Bourguignon utilise de l’ordre de 137 litres d’eau par jour pour son alimentation, son hygiène et le fonctionnement de ses appareils ménagers, ce qui lui coûte environ 0,40 € par jour. Le prix de l’eau a augmenté au cours des 10 dernières années de 33 %. C’est le double de l’inflation. La hausse globale de la facture d’eau s’explique en grande partie par l’augmentation du prix de l’assainissement.

Corrigée de l’inflation, l’augmentation du prix de l’eau a été de 14 % entre 1996 et 2006 (€ constant 1996 = base 100) La part « assainissement » a augmenté beaucoup plus vite que la part « alimentation en eau potable ». C’est là que se sont portés les efforts financiers. D’après les résultats de l’enquête, 33 communes ont connu plus de 20 % d’augmentation entre 2004 et 2006. Les plus fortes hausses concernent les 4 communes ayant mis en place un service d’assainissement collectif. Leur prix du m3 d’eau a quasiment doublé.


Enjeux

La facture d’eau est complexe et il est parfois difficile de comparer, d’une commune à l’autre, les services que recouvrent les coûts affichés. Une meilleure lisibilité est nécessaire, tant pour le consommateur-citoyen que pour les communes. C’est dans cette optique que seront redéfinies, en 2008, les redevances prélèvement et pollution des agences de l’eau, et qu’apparaîtront les indicateurs de performance dans le rapport rédigé annuellement par les communes, sur le prix et la qualité du service public de l’eau potable et de l’assainissement.


Définitions

Se pencher sur l’analyse du prix de l’eau, ce n’est pas seulement chercher à savoir dans quelle commune l’eau est la moins chère et pourquoi. C’est regarder de plus près comment s’articule la gestion d’une ressource publique, dont la préservation relève de l’intérêt général, avec des besoins privés de consommation quotidienne. La facture de l’eau de consommation reflète la politique de l’eau menée localement. En outre, l’eau n’est pas un bien de consommation comme les autres. Elle a une particularité, c’est une ressource vitale.

Cet indicateur fait apparaître la décomposition du prix moyen de l’eau selon deux composantes principales :

  • la part Alimentation en eau potable : cette part recouvre le prix du service de distribution de l’eau potable, la TVA et les redevances* qui s’y rapportent ;
  • la part Assainissement : cette part recouvre le service collectif de collecte et d’épuration des eaux usées, la TVA et les redevances* qui s’y rapportent.

*Redevances : ce sont des sommes versées à des organismes publics qui les redistribuent aux communes par des aides financières pour l’alimentation en eau potable ou l’assainissement ;

Informations pratiques

Sources : Alterre Bourgogne, enquêtes prix de l’eau

Thème(s) : Eau


Facebook Alterre Bourgogne-Franche-ComtéTwitter Alterre Bourgogne-Franche-ComtéFlux RSS Alterre Bourgogne-Franche-Comté