Accueil > Agenda > Journée Alterre : Défis démocratiques et transition socio-écologique : un temps à réinventer la démocratie ?

Agenda

Journée Alterre : Défis démocratiques et transition socio-écologique : un temps à réinventer la démocratie ?

jeudi 17 septembre 2020 en vidéoconférence

Organisateur(s) : Alterre Bourgogne-Franche-Comté

Description

Défis démocratiques et transition socio-écologique : un temps à réinventer la démocratie ?

Crise environnementale, crise énergétique, crise sanitaire… Les modèles économiques, sociaux et politiques qui prévalent dans nos sociétés occidentales sont aujourd’hui remis en cause. Abstention aux élections, mouvements de jeunes et nouvelles formes de mobilisation citoyenne, actions judiciaires contre l’État sur la question du changement climatique… Bousculée, la démocratie doit se réinventer. Avec, en ligne de mire, un enjeu suprême : la capacité de l’Homme à sauver sa planète, ce qui passe par la réussite d’une transition socio-écologique impliquant la justice climatique.

 

Compte tenu de la situation relative au Coronavirus, cette journée aura uniquement lieu en vidéoconférence, en accès gratuit sur Youtube et Facebook. Merci de vous inscrire pour recevoir par mail les informations de connexion quelques jours avant l’événement.

journée en ligne, gratuite, sur inscription

Et retrouvez-nous sur Twitter et Facebook pour poser vos questions, avec le hashtag #JournéeAlterre.

 

Contact

Fabienne Lapiche-Jaouen, chargée de projets

f.lapiche-Jaouen@alterrebfc.org

 


Programme

Programme complet téléchargeable (fichier PDF, 3,8 Mo)

9h00 : Ouverture par Jean-Patrick Masson, Président d'Alterre

9h30 : La démocratie : crise et recomposition par Pascal Perrineau, professeur émérite à Sciences Po Paris

Notre démocratie représentative est en crise. L’abstention, entre autres indicateurs, traduit un phénomène d’usure de notre système. Les difficultés des partis dits traditionnels et le succès, aux différentes élections, de mouvements politiques sortant du schéma bipartite historique traduisent l’aspiration des Français au changement. Enfin l’émergence de formes nouvelles d’action politique, relevant davantage de la démocratie directe, amène à s’interroger sur les fondements mêmes d’un système politique appelé à se repenser en profondeur.

10h30 : La démocratie face au changement climatique par François Gemenne, directeur de l’Observatoire Hugo, membre du Giec

Parce qu’il transcende les frontières et les générations, le changement climatique est un défi sans précédent pour nos démocraties. Alors qu’il impacte déjà lourdement certains pays, les pouvoirs politiques ne parviennent pas à s’accorder et à se mobiliser sur des actions d’envergure planétaire pourtant indispensables. Ainsi l’environnement est-il l’un des ressorts majeurs des crises politiques actuelles. L’urgence climatique impose des réformes et des changements de comportements qui remettent en cause nos fonctionnements politiques actuels.

11h30 : Rééduquer son cerveau pour sortir de la crise par Sébastien Bohler, docteur en neurosciences

Pourquoi l’homme qui sait n’agit-il pas ? Par des mécanismes que la science est à même aujourd’hui d'expliquer, le cerveau humain peut tout à la fois constater la crise et ne rien faire pour l’empêcher. Cette machine qui a valu à l’espèce de prendre l’ascendant sur toutes les autres sera-t-elle finalement ce qui la conduira à sa perte ? Le décryptage des modalités de fonctionnement du cerveau permet en tout cas de comprendre pourquoi l’homme s’effraie du réchauffement climatique tout en continuant à l’accélérer. Et peut-être d’échafauder des solutions pour sortir de l’impasse.

14h : Les nouveaux acteurs de la transition écologique et démocratique

Table ronde avec Adèle Chasson (HOP), Granny (Extinction Rébellion), Paloma Moritz (journaliste), Nathan Lesein (Samu social) et Gamal

Quand des associations permettent d’influencer la loi anti-gaspillage, quand des Youtubers produisent des vidéos pour décrypter les enjeux et mettre en avant des solutions innovantes, quand des citoyens dits « précaires » débattent pour demander une autre politique, quand des jeunes marchent pour le climat… Depuis quelques années apparaissent de nouvelles formes de mobilisation et d’engagement, notamment à travers les médias et réseaux sociaux, appelant à la mise en œuvre d’une autre politique, avec l’environnement pour exigence suprême. Ces mouvements impliquant tous les citoyens, révèlent que la prise de conscience est désormais généralisée et contribuent, par leur action et leur récit, à accélérer la transition écologique. Témoignages et débats.

15h45 : Le citoyen au cœur de la lutte contre le changement climatique

Table ronde avec Caroline Lejeune (université de Lausanne), Aurore Bimont (Démocratie ouverte), Sébastien Mabile (avocat) et Nils Öhlund (comédien et Paris Bascule)

Partout, des initiatives citoyennes émergent pour porter la question du changement climatique. Elles visent les politiques publiques, estimant leurs actions insuffisantes ou inefficaces. Elles traduisent la volonté de voir de nouveaux systèmes de gouvernance, où le citoyen aura davantage de place dans les institutions. De la consultation à l’action judiciaire internationale, de la constitution de groupes de citoyens engagés à celle de groupes d’action locale, le citoyen se positionne au cœur de la transition socio-écologique, interrogeant nos démocraties sur leur capacité à faire une place à des actions citoyennes qui appellent des questions nouvelles : quelle formation, quelle légitimité, quelle représentation, par exemple, pour ces citoyens acteurs du monde ? Témoignages et débats.

17h15 : Fin de la journée

 


Présentation des intervenants

  • Alice Audouin, spécialisée en développement durable, fondatrice d’Art of Change 21

Alice Audouin

Engagée depuis plus de 20 ans dans le développement durable, active dans le monde associatif (Coal, le C3D, ...), Alice Audouin a travaillé pour le Groupe Havas et la Caisse des dépôts, où elle a participé à la création de Novethic. Autrice, conférencière, enseignante à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, elle dirige aujourd'hui un cabinet de conseil spécialisé sur le développement durable, qui accompagne des acteurs publics et privés. Alice Audouin animera la journée Alterre.

 

  • Pascal Perrineau, Professeur émérite à Sciences Po

Pascal Perrineau

Professeur des Universités à Sciences Po Paris dont il a dirigé le centre de recherche (CEVIPOF) pendant de nombreuses années, Pascal Perrineau est spécialiste des questions de sociologie électorale. Il dirige le programme Vie politique et intervient comme expert dans de nombreux medias et instances scientifiques. Fin analyste des comportements et attitudes politiques, il a dirigé ou écrit plusieurs ouvrages, dont Le grand écart. Chronique d’une démocratie fragmentée (Plon, 2019). En ouverture de la journée, son regard sur la crise de notre système démocratique sera précieux.

 

  • François Gemenne, directeur de l’Observatoire Hugo (Université de Liège), membre du Giec

François Gemenne

L’Observatoire Hugo que dirige François Gemenne est spécialisé dans la géopolitique de l’environnement et des migrations. Ce chercheur, qui n’hésite pas à aller sur le terrain pour observer et analyser les déplacements de populations liés aux changements de l’environnement, notamment aux catastrophes naturelles, enseigne également à Sciences Po Paris. Il siège au sein du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Auteur de plusieurs ouvrages, dont l’Atlas de l’anthropocène avec A. Rankovic en 2019, qui dessine de manière globale les dégradations subies par notre planète.

 

  • Sébastien Bohler, docteur en neurosciences, rédacteur en chef de la revue Cerveau & Psycho

Sébastien Bohler

Docteur en neurosciences, Sébastien Bohler est le rédacteur en chef du mensuel Cerveau & Psycho. Conférencier, il sait rendre accessible au plus grand nombre les neurosciences et la psychologie. Il est auteur de plusieurs livres dont le dernier, paru en 2019, Le Bug humain, dans lequel il éclaire la crise écologique planétaire à l’aune des mécanismes à l’œuvre dans notre cerveau. Il viendra nous expliquer « pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète, et comment l’en empêcher ».

 

  • Adèle Chasson, responsable des affaires publiques de l'association HOP

Adèle Chasson

Adèle Chasson est chargée des affaires publiques à l'association HOP / Halte à l'obsolescence programmée, qui vise à fédérer les citoyens pour influencer les lois et les industriels vers des produits plus durables et réparables. Diplômée d'un master de Politiques Publiques de Sciences Po, elle a rejoint HOP pour militer pour la transition de notre modèle de production et de consommation après avoir travaillé chez SUEZ sur les politiques européennes d'économie circulaire.

  

  • Aurore Bimont, coordinatrice du Guide de la démocratie locale ouverte, Démocratie Ouverte

Aurore Bimont

Diplômée de Sciences Po Paris et de Sorbonne-Université, Aurore Bimont est membre de Démocratie ouverte, un collectif international fédérant des citoyens et des associations désireux de porter un nouveau système politique, plus transparent et associant davantage les citoyens. Après avoir coordonné la feuille de route pour la transition écologique du Département de la Seine-Saint-Denis, elle a cofondé Système D, premier incubateur d’innovations démocratiques.

 

  • Granny, Extinction Rébellion

Granny

Extinction Rébellion est un mouvement international de désobéissance civile non-violent mobilisé sur la lutte contre « l’effondrement écologique et le réchauffement climatique ». Lancé au Royaume-Uni en 2018, il a depuis essaimé dans de nombreux pays dont la France. À Paris, le mouvement a par exemple occupé pacifiquement un centre commercial ou la place du Châtelet. Sans représentant « officiel », c’est une militante, Granny, qui interviendra. Leur symbole : un cercle, symbolisant la Terre, englobant un sablier pour rappeler que le temps pour agir est compté.

 

  • Sébastien Mabile, avocat au barreau de Paris

Sébastien Mabile

Docteur en droit de l’environnement, Sébastien Mabile enseigne à l’École des affaires internationales de Sciences Po Paris ainsi qu’à l’université d'Aix-Marseille. Président de la commission droit et politiques environnementales du comité français de l’UICN, il a notamment été l’avocat des communes et des associations à l'origine de l'assignation en justice de l'entreprise TOTAL. Il considère le droit comme un levier susceptible de modifier les comportements des plus grandes entreprises afin qu’elles préviennent et atténuent les atteintes à l’environnement résultant de leurs activités.

 

  • Nils Öhlund, comédien, membre du collectif Paris Bascule

Nils Öhlund

Comédien et metteur en scène, Nils Öhlund combine ses activités artistiques à un engagement en faveur de l’environnement et de l’émergence de solutions économiques et sociales nouvelles. Bénéficiant du régime de l’intermittence, il s’est intéressé au revenu universel, à son financement, aux questions de gouvernance et de démocratie, à savoir qui décide quoi et comment pour plus de justice sociale. À ce titre, il est engagé notamment dans La Bascule, lobby citoyen pour accélérer la transition démocratique, écologique et sociale.

 

  • Paloma Moritz, journaliste indépendante, rédactrice en chef Onestprêt, co-fondatrice de Mieux Voter

Paloma Moritz

Journaliste spécialiste des mouvements citoyens et de l’écologie, Paloma Moritz démarre sa carrière chez Spicee en 2015. Elle y réalise reportages et documentaires engagés sur les révolutions citoyennes, les droits des femmes et les solutions qui existent aux grands défis contemporains. En tant que rédactrice en chef de Onestprêt, elle couvre les débats de la Convention Citoyenne pour le Climat. Depuis la création de Mieux Voter en 2018, elle s’engage pour redonner du pouvoir d’expression aux citoyens et remettre de la démocratie à tous les niveaux à travers un nouveau mode de scrutin : le jugement majoritaire.

 

  • Caroline Lejeune, chercheuse-enseignante, Université de Lausanne

Caroline Lejeune

Docteure en sciences politiques, Caroline Lejeune est philosophe de formation et s’est spécialisée dans le domaine des humanités environnementales à l’Institut de géographie et de durabilité de l'Université de Lausanne. Ses domaines de recherches portent sur les écologies politiques, la justice environnementale et la justice écologique. Ils se tournent aujourd’hui sur l’écoféminisme. Elle est membre de la revue de La Pensée écologique et du comité scientifique de la fondation Zoein.

 

  • Nathan Lesein, animateur au Samu Social de Paris, service des Lits Haltes Soins Santé St Michel

Nathan Lesein

Nathan Lesein est en charge de l’animation dans un des Lits Halte Soin Santé (LHSS) au sein du Samusocial de Paris. Un LHSS est une « structure médico-sociale » qui héberge à temps complet et de manière inconditionnelle des personnes sans domicile ayant une pathologie aiguë ne nécessitant pas d'hospitalisation. Nathan, de par ses missions et sa proximité avec les personnes hébergées, a été une personne à l’initiative du Débat Permanent.

 

  • Gamal, hébergé en centre d'hébergement d'urgence

Gamal

Gamal est hébergé en centre d’hébergement d’urgence géré par le Samusocial de Paris. Investi au quotidien dans de nombreux projets, il initie régulièrement des actions bénévoles dans son quartier adaptées à la réalité qu’il observe. Il est l’un des membres fondateurs du Débat Permanent, notamment sur la question des besoins des personnes à la rue. Il a tenu un discours lors de la remise du prix de la Participation et de la Concertation à l’Assemblée Nationale.

 


La "Journée Alterre" constitue un temps privilégié de partage des connaissances et de croisement d'expertises, et est ouverte à tous sur inscription. Son objectif est de mettre en lumière et en perspective différentes approches et visions pour enrichir les points de vue et éclairer les choix.

Retrouvez les actes des précédentes éditions de la "Journée Alterre".

Programme JournéeAlterre 2020

Public(s) concerné(s) : tous publics

lettre d'info

Inscrivez-vous et recevez directement toutes les dernières informations d'Alterre

Consultez les lettres déjà parues


Facebook Alterre Bourgogne-Franche-ComtéTwitter Alterre Bourgogne-Franche-ComtéFlux RSS Alterre Bourgogne-Franche-Comté