Imprimer

L'action d'Alterre

Une analyse des flux de matières et d’énergies (AFME) sur le territoire bourguignon

Suite au succès de la conférence organisée par l'agence en décembre 2010 sur le thème de l’écologie territoriale, et au vue de l’intérêt manifesté par les acteurs publics à l’égard des bénéfices que peut apporter une telle démarche, Alterre s’est engagée en 2011 dans la réalisation d’une analyse des flux de matières et d’énergies (AFME) sur le territoire bourguignon. Les flux entrants concernent les matières premières et récoltes extraites du territoire, ainsi que les produits importés aussi bien bruts que finis. Les flux sortants correspondent d’une part aux différents rejets dans les milieux naturels tels que les émissions dans l’air, les rejets dans l’eau, la pollution des sols, les déchets enfouis, et d’autre part aux produits exportés (matières premières, produits finis). Réalisée à l’échelle des quatre départements bourguignons, l'analyse porte sur les six grandes familles de produits suivants : produits agricoles et alimentaires, minerais et produits métallurgiques, matériaux de construction, engrais et produits chimiques, produits manufacturés, combustibles fossiles.

L’enjeu de ce travail est triple :

  • Faire ressortir les plus gros postes de consommation de ressources et identifier les principaux enjeux pour le territoire ;
  • Favoriser la construction d’une vision partagée du fonctionnement du territoire, en apportant une image synthétique et pédagogique.
  • Disposer d'un cadre de référence régional et départemental à partir duquel des projets, à des échelles géographiques et administratives plus fines (bassin économique, bassin de vie, agglomération, etc.), pourront être déclinés.

Une vision globale des pratiques existantes en matière d'écologie industrielle et territoriale

A l’issue de la Conférence environnementale pour la transition écologique de septembre 2012, le ministère de l’Ecologie a mis en place un Comité d’animation territoire durable et écologie industrielle (CATEI) qui rassemble administrations, collectivités locales, associations et acteurs de terrain en vue de faciliter l'intégration de l'écologie industrielle et territoriale dans les stratégies de développement durable des territoires. Ses travaux ont pour objet de préparer la mise en place d'une stratégie nationale d'écologie industrielle.

Le CATEI s'attache dans un premier temps à construire une vision globale des pratiques existantes en EIT. Il a réalisé un état des lieux en France et dans le monde de ces démarches, afin d'alimenter un guide méthodologique pour favoriser et accompagner leur déploiement. Ce travail s'est déroulé à travers l’organisation de quatre ateliers dédiés aux différentes phases de mise en œuvre de l’écologie industrielle et territoriale au niveau territorial, intitulés:

- L’accompagnement du changement culturel vers l'EIT ;
- La réalisation d’un métabolisme & l’identification des pistes de synergies ;
- La mise en œuvre / concrétisation des pistes de synergies ;
- La systématisation de l'EIT dans les pratiques et le projet de territoire.

Les échanges ont permis aux acteurs de terrain de faire remonter leurs propres appréciations des freins et leviers qu’ils rencontrent dans leur “pratique quotidienne” de l’EIT (gouvernance, formation, financement, réglementation, R&D, évaluation) et d'interpeller les pouvoirs publics sur les solutions à mettre en place.

L'expérience bourguignonne portée au niveau national

Etant pionnière dans la réalisation d’une d’analyse de flux de matières à l’échelle des quatre départements bourguignons, Alterre a été associée à la rédaction du guide national du Ministère pour la réalisation d'une analyse de flux de matières à l’échelle territoriale. Elle a été invitée à participer au 1er atelier pour partager son expérience et sa vision territoriale, aux côtés d’acteurs engagés dans des démarches d’écologie industrielle. Elle s'est rendue de nouveau au CATEI le 17 décembre 2013 pour le second atelier. L'agence a en outre été choisie pour faire l’objet d’une « fiche de retour d’expériences » dans le cadre des travaux menés par le CATEI. Tout comme la région Poitou-Charentes dont le Pôle des éco-industries était présent afin de faire remonter les freins rencontrés dans les différentes démarches qu’il accompagne, et de mettre en valeur les solutions innovantes mises en œuvre.

Alterre continue en parallèle à jouer son rôle de catalyseur des démarches d’écologie territoriale à l’échelle bourguignonne et a organisé une réunion, début 2014, à destination des animateurs de pays, de SCOT, de PCET, des territoires Agenda 21, des agglomérations et de filières économiques. Objectif : valoriser ce qui existe déjà en la matière, échanger sur les différentes approches et projets dans les territoires et identifier les besoins pour favoriser le développement de l’écologie territoriale en région.



 

Dernière mise à jour le 26.03.2021