Imprimer

L'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse a lancé deux appels à projets

Les thèmes traités sont "eau et participation citoyenne" et "eau et biodiversité 2021"

L'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse vient de lancer deux appels à projets à destinations des territoires des bassins Rhône-Méditerranée et Corse.

Eau et participation citoyenne

Convaincue que la participation citoyenne peut être un puissant moteur pour l’élaboration et la mise en oeuvre de politiques et de projets ambitieux pour l’eau et les milieux aquatiques, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse souhaite, par cet appel à projets, inciter les collectivités à tester des actions citoyennes et à animer des débats avec le grand public sur les enjeux de l’eau pour leur territoire.

Les projets financés seront prioritairement des actions et expérimentations par le grand public, préfigurant un passage à l’action à une plus grande échelle, sur un ou plusieurs des enjeux de l’eau sur le territoire, mais aussi des débats d’idées autour des enjeux de l’eau.

Cet appel à projet s'adresse aux collectivités des bassins Rhône-Méditerranée et Corse, compétentes en matière d’eau, d’environnement, d’urbanisme et/ou d’aménagement du territoire :

Les collectivités ont jusqu'au 31 janvier 2021 pour déposer leur projet.

Vous trouverez toutes les informations sur l'appel à projet et les modalités de candidature sur le site de l'Agence de l'Eau RMC.

Eau et biodiversité 2021

En complément de la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau et des milieux aquatiques, les agences renforcent leur soutien aux actions sur la biodiversité. Dans le cadre de son 11e programme d’intervention, l’agence de l’eau lance des appels à projets annuels sur la thématique de la biodiversité.

Les projets soutenus sont les projets visant à :

  • la restauration du fonctionnement global des milieux au sein de la trame turquoise par des travaux de restauration des habitats secs et humides ; 
  • la restauration des habitats de la trame bleue pour des espèces cibles (hors champ des aides classiques). Ces espèces de faune et de flore sont à définir localement en fonction des enjeux et des menaces ;
  • la restauration des continuités écologiques favorisant la circulation des espèces-cibles au cours de leur cycle de vie (création / restauration d’un réseau de mares dans le cadre d’une stratégie globale, plantations de haies dans le cadre d’une stratégie globale…) ;
  • Les opérations "Marathon de la biodiversité" visant à recréer des infrastructures agro-écologiques (haies, mares…) ;
  • les études opérationnelles de caractérisation de la "trame turquoise" préalables aux actions à mener à cette échelle ;
  • les études opérationnelles, préalables aux actions, visant la restauration de la biodiversité aquatique et humide de la trame bleue et de la trame turquoise.

Cet appel à projets s’adresse aux collectivités (Communes, Départements) et leurs groupements (Établissement de Coopération Intercommunale), syndicats mixtes ou établissements publics (EPTB, EPAGE...) ; associations (conservatoires d’espaces naturels (CEN), gestionnaires d’espaces naturels, associations de protection de la nature, fédérations des chasseurs, fédérations de pêche...) ; conservatoire du littoral, conservatoires botaniques... ; établissements publics de l’État (parcs nationaux...) ; industriels (dans le respect de l’encadrement européen au titre des aides d’État) ; fondations privées ;organismes consulaires.

Les collectivités ont jusqu'au 31 avril 2021 pour déposer leur projet.

Le règlement et le dossier de candidature sont téléchargeables sur le site de l'Agence de l'Eau.