Imprimer

Présentation du réseau CapTer

Historique du réseau

Dès 2010, en Bourgogne, est remonté un besoin de la part des animateurs de captages d’eau potable d’avoir une meilleure visibilité des actions au niveau régional et de pouvoir s’appuyer sur des retours d’expériences et des outils. Le Réseau Captages voit le jour en 2012 afin de créer du lien entre animateurs, élus, associations et services de l’état. En 2016, la fusion des régions Bourgogne et Franche-Comté voit s’agrandir le périmètre d’action du Réseau Captages.

Ces dernières années, l’émergence de projets intégrés de territoire a permis de mettre en évidence le fait que la reconquête de la qualité de l’eau des captages était plus efficace lorsque la démarche de protection de la ressource était intégrée à une approche territoriale. Mais l’émergence de ces projets est ralentie par le manque de connaissances et de communications à ce sujet. C’est donc dans cette logique qu’en 2019, le réseau évolue pour devenir le réseau CapTer : Captages et Approches Territoriales, dont le rôle se résume en 3 points :

  • Mettre en lien les porteurs de projets isolés avec les partenaires utiles (services de l'Etat, collectivités, agriculteurs, industriels, associations, etc.) pour favoriser les échanges et les synergies,
  • Sensibiliser les acteurs à la protection des captages via une approche territoriale,
  • Faciliter l'accès aux informations et valoriser les retours d'expériences.

Gouvernance du réseau

Le réseau se veut être un outil au service des territoires, pour cela il mobilise des institutions, des associations et des partenaires en lien avec la protection de la res-source en eau dans les territoires.

NomParticipantsRéunions/anObjectifs
Comité des financeurs et associés (COFA)  ARS, AERMC, AESN, AELB, DREAL, DRAAF, Conseil régional, Conseils départementaux + éventuels futurs financeurs publics 1 (et + si besoin) Définir les orientations du réseau,  proposition programme n+1, définir fil conducteur du réseau
Comité des partenaires (COPAR)  COFA (en fonction des besoins), DDT, Terre de liens, FREDON, SAFER, Chambre Régionale d'Agriculture, ASCOMADE, EPTB, BioBourgogne, Interbio, Agrosup, INRAE + éventuels autres 1 (et + si besoin)
et consultation à distance
Organiser les journées du réseau, faire remonter les besoins locaux

Un réseau pour quoi ?

Organisation de journées de sensibilisation :

public : élus, maîtres d'ouvrages et partenaires

Cette journée s’accompagne généralement d’une visite sur le terrain.

Organisation de journées d’échanges et de savoirs faire :

public : partenaires, animateurs de captages, conseillers agricoles et autres métiers en lien avec la ressource en eau.

Le thème de cette journée est choisi selon les préoccupations des acteurs et le programme est construit lors du COPAR.

Organisation de demi-journées cas pratiques :

public : collectivités (animateurs, élus, ...) et partenaires

Cette demi-journée se déroule autour d’un projet, d’un site ou d’une collectivité ayant mis en place une démarche territoriale intégrant la ressource en eau. (Si vous souhaitez partager votre expérience et faire découvrir votre territoire, la chargée de mission est à votre disposition pour discuter des possibilités !)

Faciliter l’organisation de formations et conférences :

Les membres peuvent solliciter l’aide du réseau et plus particulièrement de la chargée de mission pour faciliter l’organisation de formations ou de conférences demandant une logistique un peu lourde (organiser la venue d’un formateur extérieur à la région, grands groupes de participants, venue d’un conférencier en région, …). Le réseau sert uniquement de facilitateur et d’aide pour l’organisation de ces formations et conférences.

Intervention de communication autour de la ressource en eau et/ou des projets de territoire :

Vous pouvez solliciter l’intervention du réseau (chargée de missions et partenaires institutionnels) lors d’une réunion ou d’une journée pour sensibiliser sur les projets intégrés de territoire ou sur la protection de la ressource en eau de manière générale.

Un réseau pour qui ?

Ce réseau prend la forme d’une liste de diffusion à laquelle tout partenaire (institution, association, organisme) ou collectivité peut être inscrit (élus, animateurs). Les animateurs de captages disposent en plus d’un groupe particulier afin d’échanger sur des sujets techniques et d’actualité.

Pour recevoir les informations liées au réseau, merci de prendre contact avec la chargée de mission :

Marie Poignant

m.poignant@alterrebfc.org

03.80.68.42.66.

Les projets intégrés de territoire

Replacer les captages au coeur des territoires, c'est l'ambition des projets intégrés de territoire. Pourquoi ? Car la reconquête de la qualité de l’eau des captages est plus efficace lorsque la démarche de protection de la ressource est intégrée à une approche territoriale.

Mais l’adoption d’un projet intégré de territoire nécessite une méthode rigoureuse et des outils spécifiques...

En savoir plus ...

Dernière mise à jour le 28.04.2020