Accueil > Ressources > Consulter toutes les ressources > Le Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) de Bourgogne ;Interview de Hugues Sory, chef de service Biodiversité, eau, patrimoine, DREAL Bourgogne

Ressources

Affichage détaillé (Ressources)


Vignette

Le Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) de Bourgogne

Interview de Hugues Sory, chef de service Biodiversité, eau, patrimoine, DREAL Bourgogne

décembre 2015

Le SRCE de Bourgogne a été élaboré en articulation avec la stratégie régionale pour la biodiversité (SRB). En quoi est-ce une singularité / un atout pour le territoire régional ?

Cette articulation a sans doute permis une meilleure compréhension du SRCE comme étant un des outils mobilisables pour répondre à l’érosion de la biodiversité. La concertation conduite dans le cadre général de la SRB (ateliers et des réunions plénières telles que les Assises régionales de la biodiversité), a alimenté le plan d’action du SRCE sans jamais perdre de vue son articulation avec les autres politiques régionales. C’est par exemple le cas sur la réflexion en matière de connaissance où l’Observatoire régional de la biodiversité portera les indicateurs relatifs à la Trame verte et bleue (TVB). Cette élaboration conjointe a également eu une plus-value essentielle en matière de gouvernance : elle a renforcé le champ du co-pilotage exercé par les deux partenaires porteurs du SRCE, l’État et la Région, et consolidé des habitudes de travail.

Quelles ont été les étapes d’élaboration du SRCE de Bourgogne ?

Dès 2009, devançant le cadre national définitif, la Région et l’État ont lancé une étude destinée à analyser les enjeux de conservation de la TVB et à proposer des pistes d’action. Cet important travail, qui a associé les scientifiques régionaux et été conduit jusqu’en 2011, a notamment permis de produire une cartographie régionale des continuités écologiques au 1/100.000. Elle constitue la base du SRCE adopté en 2015.

La rédaction du SRCE lancée en janvier 2012 s’est appuyée sur la concertation conduite dans le cadre de la SRB : le Comité régional Biodiversité, d’une centaine de membres, a été réuni, dans une formation élargie, à chaque étape-clé (lancement de la démarche ; validation du diagnostic et lancement de la concertation ; restitution du contenu avant finalisation et enquête publique, validation avant adoption) ; l’élaboration même du schéma régional a intégré les contributions issues de près de 40 réunions d’échanges ; au final, près de 1500 acteurs ont été mobilisés, conférant ainsi à ces documents une légitimité pour leur mise en application au niveau régional. Enfin, le SRCE a fait l’objet d’une enquête publique en octobre 2014. Les observations recueillies à l’issue de ces consultations ont été très largement positives et la Commission d’enquête a émis un avis favorable à l’unanimité.

Au-delà de la seule production d’un document en réponse à une exigence de la loi, la démarche qui a consisté à s’appuyer sur les retours d’une grande diversité d’acteurs a contribué à faire évoluer le regard sur la prise en compte de la biodiversité dans les activités humaines.

 

(Extrait de Repères n°70 La Trame verte et bleue : pour concilier aménagement et biodiversité)

Filtres

Publication Alterre :

Thème(s) :


Facebook Alterre Bourgogne-Franche-ComtéTwitter Alterre Bourgogne-Franche-ComtéFlux RSS Alterre Bourgogne-Franche-Comté